LE GOUVERNEMENT DÉCLARE LA GUERRE À LA FONCTION PUBLIQUE !

LE 19 AVRIL, REAGISSONS !

Cela fait des années que les Services Publics sont laminés par des réformes et des budgets qui n’ont fait que détériorer leurs fonctionnements et réduire leurs capacités à mener leurs missions auprès de la population.

Aujourd’hui, le gouvernement continue sa politique de destruction massive des droits, de porter des attaque dures aux travailleurs.
La méthode est simple : fractionner les annonces en frappant vite, tous azimuts et le plus fort possible pour assommer la population sous une avalanche des mauvais coups.
Nouvelle cible du gouvernement : les Services Publics avec toujours la même méthode, frapper vite et fort. Enjeux : casser tout ce qui gêne à la mise en place du démantèlement, du morcellement et de la privatisation des Services Publics.
En s’attaquant aux droits des agents de la Fonction Publique, à son statut, le gouvernement s’en prend à ce qui permet aux salarié.e.s du public de s’organiser, de se défendre, de revendiquer, et de contester abus et injustices.

La conséquence de la refonte des instances représentatives du personnel aboutira à une réduction drastique des moyens syndicaux et réduire notre capacité à vous informer, à vous accompagner dans vos démarches et à vous défendre. Leur but unique étant de museler le personnel pour anéantir toutes velléités de contestation, de revendications individuelles et collectives
Ne nous laissons pas manipuler ni prendre de vitesse, il est temps de s’organiser et d’agir ensemble. Les Services Publics ne sont pas une idée rétrograde au contraire, ils sont la propriété du peuple, ils garantissent la réponse aux besoins fondamentaux quelle que soit la condition de l’individu,. Ils réduisent les inégalités et sont garants de la redistribution sociale. Iils maillent les territoires et sont au service de la population et pas des intérêts d’actionnaires voraces.

ATTAQUE DE NOTRE STATUT

Recours accrus d’agents sous contrat avec fléchage de missions entières ou, par principe, le recrutement de fonctionnaires serait banni pour laisser place à la précarité. Ce qui se dessine, c’est l’arrêt du recrutement statutaire dans la Fonction Publique. C’est la mise à mal d’un des principes fondateurs du statut.

ATTAQUE SUR NOS INSTANCES

Menace de suppression du CHSCT : pourtant cette instance a pour mission de protéger la santé et les conditions de travail des agents. Le gouvernement va même jusqu’à la suppression de la possibilité de recourir à l’expertise.

JEUDI 19 Avril 2018 Toutes et Tous en GREVE
MANIFESTATION LYON 13H30
gare des Brotteaux (place jules ferry) jusqu’à BELLECOUR

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *