22 mai Manifestation à Lyon à 10 h 00 de la place Bellecour à la Préfecture

Salariés, et agents
 SERVICES PUBLICS … SERVICES AU PUBLIC…
Du PUBLIC comme du PRIVE, ASSEZ DES MESURES REGRESSIVES ! ASSEZ DE L’austérité !
 TOUS ENSEMBLES LE 22 MAI

Dans tous les services, le constat est le même : toujours plus d’économies sur le dos des personnels et des patients, des conditions de travail qui se dégradent ainsi que la qualité des soins et des accompagnements.

En 2018, toujours moins pour la santé et l’action Sociale : on ferme des lits et des services dans les hôpitaux, on ferme les services de proximité, on supprime des emplois et on maltraite de plus en plus le personnel, conduisant ainsi à la dégradation des conditions de prise en charge des patients.

Les salariés sont mis au régime sec ; pas d’augmentation de salaire le pouvoir d’achat régresse.

Nous disons STOP !

Depuis plusieurs mois des luttes se multiplient dans la santé en France : hôpitaux, services d’urgence et autres, psychiatrie, EHPAD, Action Sociale, les salariés ne se taisent plus… Le gouvernement reste sourd.

Le 22 Mai, avec les salariés de toute la fonction publique, c’est l’occasion pour de manifester tous ensembles du Privé comme Public notre ras le bol !

Ce que nous voulons :

  •  Une négociation salariale immédiate pour le dégel des salaires, le rattrapage de la perte du pouvoir d’achat.
  • L’arrêt des suppressions d’emplois et les créations statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin ;
  • L’abrogation pour tous des jours de carence.
  • La défense et la pérennisation du système de retraite par répartition.
  • La défense du statut général des fonctionnaires, qui permet de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire et qui garantit l’égalité entre les usagers.
  • La défense et l’amélioration des conventions collectives.
  • L’arrêt de l’étranglement financier des Hôpitaux Publics par les ARS ;
  • La fin de la dégradation des conditions de travail et de la qualité des soins

Pour répondre aux besoins des populations fragilisées, la CGT santé et action Sociale exige la création de 100 000 emplois dans la santé et 25 000 dans les EHPAD, un plan d’urgence de 5 milliards d’euros et le doublement des entrées en formation.

22 mai Manifestation à Lyon à 10 h 00 de la place Bellecour à la Préfecture
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *